poème d'Amour :  Ma fleur d’or


 Ma fleur d’or


Je t’adore encore et encoreEncore plus fortJ’jusqu’à la mortAme et corpsDestin et sort

Ma fleur d’or

Je t’adore encore et encoreJe t’imagine quand tu t’endorsLa main sur ta joue en orUn anneau sur ton doigt en plaqué orMa fleur d’orJe vois en toi la femme au miradorReculant devant aucun qui se crois digne du sortTon courage est beaucoup plus fortIl fait peur même aux morts

Ma fleur d’or

Je sens ton silenceJe mesure ta croissancePar rapport à toutes les adolescencesMais il faut que tu prennes conscienceQue ton importanceDans mon cœur est plus que ma licence

 Ma fleur d’or


Tu as envahis mon cœurConsentie ma douleurPurgé ma lumièreTu es une fleur qui a mille odeursJe ne serais rassasié de tes milles couleurs
Ma fleur d’or

 Que je hais cette chimèreCe consanguin qui a mi la misèreJe lui envois un éclaireAussi fort qui ne pourra résister à sa lumièreTu as pu t’échapper à sa rivièreEn apprenant ainsi un langage de tes similaires

Ma fleur d’or


 Je t’adore encore et encoreEncore plus fortJusqu’à la mortAme et corpsDestin et sortMa fleur d’orJe t’appelle omriJe te vois sabri (1)Je te décris kasri (2)Fi kalbi et badri (3-4)Tu es fouadi (4)Et tu seras imadi (5)Dans mon avenir el hadi (6)Ma fleur d’or même si j’aurai le mondeSans toi je m’inondeSa serai une vie fermé et ronde

 Ma fleur d’or


 Que dois je dire de ton sourire ?Si ce n’est qu’il me fait trop séduireIl me fait trop réfléchir, pour te garder et te saisirDans mon cœur à jamais qui se comble de plaisirCar tu es pour lui comme un sirOu un allié de touts les désirs 

Ma fleur d’or


Voici bien long temps que mon être ne croyait plus à l’amourEt ne voulait plus parlait de ces discoursIl ne voyait que du vide dans cette coursCar il regarder les femmes, toutes, comme des vautoursMais voila ton arrivé, qui lui a redéfinit qu’est ce que l’amour ?Convaincu à jamais n’écoutant que toi, car avec les autres, il en est que sourd

Ma fleur d’or


 Quoi que je fasse, je ne peux jamais remercier assez cette machine et ce net Qui m’a amené à te connaître toi, qui es tellement honnêteHa ! Qu’est ce que j’aime entendre cette sonnette Sur MSN, qui me fait appel pour que je t’acceptePuis la ! Je te vois, je te vois sur un caret netTu es tellement jolie avec tes lunettesC’est ainsi que je me trouve figer et ma bouche muette Même ta cam, devient comme une filletteDevant un tel charme, une telle fleur qui attire comme une siflette Ma fleur d’or j’ai écris à jamais ton nom dans mon coeur Je tremblais, j’avais peurC’est comme si, on m’a pris pour un voleur

 Ma fleur d’or


 Je t’adore encore et encore Encore plus fort J’jusqu’à la mort Ame et corps Destin et sort