samedi 4 août 2012

Lettre d'amour je t'aime

Et je t'aime, et je t'aime, et je t'aime 

Dans toute la douleur de ton absence
Pourquoi déverser toute cette haine ?
Mon amour tu t'es fais dure violence 
Tu en as déchiré mes vieilles veines ...
.
Ma peine telle une lame trop émoussée
Coule sur mon visage qui s'est rougi
Rougi de peur, haine, sang ou déchiré
Déchiré d'avoir trop aimé et...surpris 
Il porte sur lui, ses rigoles trop salées
.
Coulez froidement larmes de brisures
Il est temps de partir pour un ailleurs
Coulez sincèrement sur ma blessure 
Elles effaceront peu à peu ce bonheur
Nous deux, ce n'était qu'une aventure
.

Regarde cet lettre d'amour pleurer ses larmes

Il a si mal qu'il pourrait en mourir 
Il se déverse avec tellement d'alarme 
Regarde bien il ne cesse pas de gémir
Vois il se prépare à prendre les armes ...

Lettre d'amour

Mes lèvres rosées gardent la douceur de ton baiser 


Qui a gravé les cinq belles lettres du mot AMOUR
Depuis que je l'ai savouré tel un bonbon bien sucré 
Et que j'ai apprécié son goût posé sur leurs contours
S'est ancrée alors une larme perlée d'une déraison 
En une vague déferlante dans toute mon âme…
Ne pouvant plus m'en passer, ou tel un doux poison 
S'écoule en mes veines l'ivresse et m'enflamme....

Je serai ta douce promise.
Tu apprendras à connaitre mon corps et mon âme dans le but de faire vibrer ma flamme.
Ton emprise sur moi sera sans limites.
Tu utiliseras mon empathie pour anticiper à tes envies, et combler nos vides inassouvis.
Tu me feras vivre mille supplices.
Juste exister pour ton plaisir, oser te défier.
Nos esprits seront enfin complémentaires.

Nous étions en voiture arrêtés sur le quai 

Et devant nous le gris du ciel qui se confondait
A la mer qui sans sans cesse roulait et avançait
Ma mains posée sur toi et nos têtes accolées...
Nous regardions au loin et la pluie qui tombait
Venait comme sur un tableau d'aquarelle, glissait...
Le vent sur le pare brise, l’essuie glace à l'arrêt
La chaleur de ta main doucement m'envahissait
Moi je fermais mes yeux, t’emmener à rêver
Devant ce beau printemps le vent et la marrée
Lettre d'amour qui à présent en toi se dégageait
Me donna un élan dans ton cou, je t'embrassais
C'est instant divin, un moment de passion
Nos paupières palpitaient, n'y avait plus de saison
Y avait juste toi et moi et cette mouette qui ricanait !
Nous a tous deux fait sourire devant l'immensité !

C'est une épaule découverte qui mène vers le bout de son sein.
Ce laisser aller à aimer, c'est oublier les traces du passé qui nous ont blessés.
Je me sens envahie d'une profonde envie de partager mon cœur et mon âme avec toi.
Je frissonne, je m 'abandonne à la chaleur qui passe entre tes doigts.
Étreintes passionnelles dans des délices sexuels.
Tout mon corps tendu de désir nous emporte au gré de tes caresses dans une explosion de plaisir.

Lettre d'amour : On est beaucoup a rêver d'une personne avec qui partager de belles soirées , bougies allumées , un petit dîner à ne jamais oublier , faire une promenade sur la plage en se donnant la main , en oubliant demain , sentir ce doux frisson nous envahir , quand nos doigts se serrent , nous dessinant sur le visage un beau sourire , on rêve tous d'un baiser donné avec beaucoup de sincérité , passionné , qu'il ne finisse jamais , avec la personne aimé nos nuits deviendraient merveilleuses et nos journées toujours joyeuses , on attend cette personne qui changera notre vie et fera briller le soleil même par temps gris , on lui dirai je t'aime pour la vie car elle nous l'aurai embellie !

Alors s'enveloppe tout mon corps entier d'émotion sur cette lettre d'amour
avec sa douce musique, me faisant vibrer d'un bonheur 
Qui devient plus intense lorsque s'incruste un frisson 
Et que ses yeux me disent tout bas "je t'aime mon coeur"
Je m'envole alors sur ces belles notes en transes 
Où se mélangent mes rêves au sien, sans aucun fard 
Rejoins son univers dans un ballet pour une danse 
Aux beaux accords poétique, là où mon âme s'égare...
Le temps d'un pas pétillant de vie, il me fait renaître!
Sous sa lumière brillante de mille éclats inégalés 
En une accolade bien enserrée contre son être...
Nul besoin de long discours pour lui dire ce qu'il sait...

Articles d'amour correspondants

Lettre d'amour je t'aime
4/ 5
Oleh

Abonnez-vous

Vous etes libre de vous abonner via email

Afficher les commentaires des amoureux(se):