Poème d'amour pour une femme 1

Hier
j'ai rêvé de toi, de moi...de nous deux
et j'ai senti tes doigts lentement danser sur moi
et mon coeur s'est embrasé du plus ardent des feux

hier j'ai pensé à toi, à moi..à nous deux
pour nous imaginer une vie d'un amour fort et passionné
où je m'acharnerai à te rendre heureux

Hier j'ai dis de toi, de moi...de nous deux
que nous étions faits l'un pour l'autre si seulement tu osais
prendre les devants, réaliser ce doux vœux

en me disant "je t'aime, c'est toi que je veux"

Poème d'amour pour une femme 2

JE PEUX PAS ...
La vie sans toi , je peux pas ...
J'ai peur et si froid !
Je veux rester auprès de Toi,
Mon refuge, ma plus grande
joie ! La vie sans toi , je peux pas ...
C'est dans Tes bras,
Que j'aime me blottir,
Sans vouloir en sortir.
La vie sans toi , je peux pas ...
Même s'ils me disent "où est ton Roi ?
Il t'a abandonné !
Je ne les crois pas !
La vie sans toi, je peux pas ...
Mieux vaut mourir de suite,
Une très belle fuite, Plutôt que de vivre ici bas.
La vie sans toi , je peux pas ...
Je m'accroche de tout coeur,
A ta vie,
Je t'aime à l'infini !
La vie sans toi , je peux pas ... Ce ne serait que tristesse,
Désespoir, détresse,
La fin de tout.
La vie sans toi , je peux pas ...
Combien ils sont malheureux
Ceux qui ne te connaissent pas, Il faut que je leur parle de toi !
Parce que la vie sans toi , ils ne
pourront pas ...
Une seconde à Tes côtés vaut
de l'or,
Inestimable trésor Qui me remplit d'un amour si
fort !

poème d'amour pour une femme 3

Je garde que ces yeux tels l’arc- en –ciel,
Surtout le marron, la couleur du miel,
Je la vois toujours même en sommeil,
Comme on voit les rayons du soleil,

Son sourire révèle sa modestie,
Sa spontanéité et sa sympathie,
Comment oublier donc son regard,
Oublier tout mais jamais son art,

Le destin nous a conduit enfin,
Vers la chute, le déclin et la fin,
D’une histoire invraisemblable,
Mais quelle ! Morale a cette fable,

Le départ semble ennuyeux,
On ne croit pas même nos yeux,
Dure de dire au revoir et adieu,
A qui un jour était notre joyeux .